Pourquoi la peinture fait-elle des cloques au plafond ?

Le cloquage de peinture au plafond est un phénomène fort désagréable ! Pourtant, c’est l’un des problèmes les plus fréquents liés à la peinture. Si vous êtes tombés sur cet article, vous rencontrez probablement ce type de problème chez vous ou chez un de vos connaissances. Vous êtes donc au bon endroit car voici les questions qui seront abordées dans cet article: quelles en sont les causes ? comment s’en débarrasser ? comment éviter que la peinture cloque ?

Quelles sont les effets du cloquage de la peinture au plafond

La peinture qui cloque est un phénomène qui peut apparaître sur n’importe quelle zone de la maison. Toutefois, là où il apparaît le plus souvent, c’est au plafond. Vous aviez sans doute déjà vu ce phénomène chez vous ou ailleurs. Pour plus de clarté dans notre sujet, il vaut mieux d’abord définir ce que c’est que le cloquage de peinture car il peut y avoir des confusions. Le cloquage est une déformation de la couche de peinture. Des « cloques » apparaissent sur le film de peinture. Ils se présentent sous une forme de décollements qui peuvent avoir l’aspect de boutons, de boursouflures, d’ampoules ou de pustules.

L’effet le plus indésirable du cloquage de peinture est la détérioration de l’esthétique du plafond. Cette dégradation impacte grandement sur l’esthétique de toute la pièce. En effet, c’est l’harmonie de la peinture de toute la pièce qui est détruite lorsque le plafond change d’aspect à cause du cloquage.

Le cloquage de peinture peut aussi être néfaste pour la qualité de la structure. Les raisons qui peuvent enclencher le processus de cloquage sont nombreuses.

Quelles sont les causes du cloquage de peinture ?

Le problème à l’origine du cloquage de peinture peut se résumer en un mot : l’humidité ! Souvent le cloquage apparaît lorsqu’on applique une peinture brillante, glycéro ou satiné alors que le mur est encore humide.

Peindre une surface après l’avoir lessivé est aussi une des causes les plus fréquentes du cloquage de la peinture au plafond. Ce qui est ennuyant avec ce processus de formation des cloques, c’est que les cloques n’apparaissent qu’après l’application de la couche de peinture. Il faut attendre que la peinture sèche pour qu’elle montre ses grosses boursouflures !

Le cloquage peut aussi apparaître en appliquant une peinture à l’eau sur une peinture à l’huile. Il peut être causé par une condensation de vapeur sur un parement en bois.

Les défauts de fabrication peuvent aussi être à l’origine de la formation de boursouflures sur la couche de peinture. Par exemple, l’absence de coupe-vapeur peut favoriser la condensation de vapeur sur le parement en bois.

Aussi, les cloques sur la peinture au plafond peuvent apparaître lorsque la peinture est appliquée sous une trop haute température. C’est le cas par exemple, lorsque le revêtement est appliqué sur une surface qui a été chauffé longtemps par le soleil. Ce problème peut aussi arriver lorsque les travaux de peinture sont effectués pendant les saisons chaudes, surtout sans que la maison n’utilise un climatiseur.

Comment faire pour éviter le cloquage de peinture au plafond ?

Premièrement, il faut s’assurer que la couche sur laquelle vous appliquez la nouvelle couche de peinture est sèche. Rappelons toujours que le problème principal qui a causé les cloques sur votre couche de peinture est l’humidité. Toutes les précautions que vous aurez à prendre doivent donc avoir pour but la suppression de l’humidité.

Lorsque vous appliquez une peinture sur une autre couche, il faut toujours s’assurer que cette dernière a eu le temps de sécher. En effet, même si la dernière couche est sèche, si la première couche est encore humide, les solvants resteront dans le feuil sous-jacent. L’humidité est en quelque sorte emprisonnée.

Toujours dans le but de chasser l’humidité, il est aussi conseillé d’installer des ventilateurs d’extraction ou des ouvertures d’aération. Ce sont des dispositifs permettant d’évacuer l’humidité d’une pièce. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins de bricolage ou d’électroménager, ou peut-être même dans le magasin où vous aviez acheté votre peinture.

Que faire après que la peinture ait cloqué ?

Pour se débarrasser de la peinture qui cloque au plafond, il faut commencer par poncer. Ensuite, il faut gratter la peinture qui s’est décollée. Faites en sorte de gratter jusqu’au bois. Une fois que le bois devient plus visible, apprêtez les zones dénudées. Il ne vous reste plus qu’à repeindre cette zone. Souvenez-vous bien des raisons qui ont fait cloquer la peinture. Assurez-vous cette fois-ci que la partie à peindre est bien sèche avant d’appliquer la prochaine couche de peinture. Pour cela, il faut bien réparer le mastic non adhérent. Avec ces solutions, la vapeur d’eau n’aura pas le temps de s’incruster dans le parement de bois.

Pour éradiquer le problème de cloquage sur la peinture, les nettoyeurs à haute pression sont aussi de bons alliés. C’est le meilleur outil pour atteindre les zones difficiles d’accès. Vous pourrez atteindre tous les coins du plafond avec cet instrument.

Pourquoi la peinture fait-elle des cloques au plafond ?
Acheter du matériel de travaux de peinture en hauteur directement en ligne