Comment choisir une peinture de sol ?

Peinture sol intérieur

Une bonne peinture sol professionnel doit répondre à plusieurs exigences en termes de qualité et de résistance. Posée au sol, elle est exposée à plusieurs types de contraintes de différents degrés selon les fonctions de la pièce : traces de pas, traces laissées par l’usage de machines spécifiques… Mais alors, comment choisir sa peinture sol ? 

Les genres de peinture de sol existants

On distingue plusieurs types de peinture sol extérieur et peinture sol intérieur qui ont une particularité en commun : une application parfaite sur le sol. Peinture résine, peinture acrylique et peinture carrelage sont citées à cet effet. Voir ici pour retrouver toute une gamme de ces peintures de surface. 

La peinture de sol en résine permet l’application d’un effet résineux sur le sol pour ne pas avoir à appliquer une seconde couche. Appliquée au rouleau, elle offre une parfaite résistance aux tâches et aux chocs divers. La peinture acrylique convient à tout type de support, à condition de réaliser par la suite des opérations de vitrification. Contrairement à la peinture résineuse, elle nécessite plusieurs sous-couches. 

Enfin, la peinture de carrelage offre un effet satisfaisant sur un sol constitué de carreaux. Elle convient surtout aux sols carrelés et peut ne pas avoir les mêmes effets sur d’autres types de surface. En plus du type de sol, d’autres paramètres doivent être considérés pour le choix de sa peinture sol professionnel.

Bien choisir sa peinture de surface

Une bonne peinture sol extérieur doit répondre à plusieurs critères de qualité pour pouvoir protéger des surfaces écrasables comme le sol. Elle doit notamment avoir une excellente résistance à l’usure, des caractéristiques adaptées et une couleur assortie. 

La résistance à l’usure reste un critère essentiel pour toute peinture sol. En effet, cette dernière doit bien résister aux piétinements et aux différents démarchages réalisés sur les lieux. Pour ce qui est des caractéristiques adaptées, il reste impératif de prendre en compte la nature de la pièce et le revêtement de sol. La nature est définie par la fonction qu’elle occupe. S’agit-il d’une salle de bain, d’une salle à manger, d’une douche, d’une chambre à coucher, d’un living, d’un hall d’entrée ou d’un espace pour bureau ? Le revêtement, quant à lui, peut être du carrelage, du béton, du parquet… 

Pour obtenir un meilleur rendu esthétique, il faudrait choisir une couleur assortie s’accordant déjà à l’espace existant. La couleur de la peinture sol intérieur doit être en harmonie avec celle des murs, des plafonds, des décorations intérieures diverses. 

Enfin, pour augmenter la résistance de la peinture de sol, l’application d’un vernis ou d’un enduit protecteur reste une excellente alternative. 

Comment bien appliquer sa peinture sol professionnel ?

L’application d’une peinture sol professionnel suit plusieurs étapes si l’on souhaite obtenir un meilleur rendu esthétique et durable dans le temps. Il faut protéger la pièce, préparer le support, appliquer une sous-couche pour sol, appliquer la peinture sol extérieur et appliquer un vernis protecteur. 

La protection de la pièce consiste à protéger les bas des plinthes et les différentes ouvertures afin de ne pas laisser des traces de peinture sol apparentes. On applique ensuite une peinture de sol après avoir réalisé des opérations de nettoyage et de dégraissage avec un dégraissant liquide pour sol. Un ponçage peut être recommandé en supplément pour obtenir une surface bien plane avant l’application de la sous-couche et la peinture sol intérieur. 

Applicable à l’aide d’une brosse, la sous-couche de peinture permet de boucher les parties poreuses de la surface à peindre en plus d’assurer une parfaite adhérence avec la peinture de sol. Une fois cette sous-couche sèche, il ne reste plus qu’à poser sa peinture de sol avec un rouleau pour assurer une parfaite répartition de la couche. Enfin, l’application du vernis protecteur permet d’accroître la résistance à l’usure de la peinture sol professionnel et donc de réduire la fréquence des entretiens nécessaires.

Pourquoi la peinture fait-elle des cloques au plafond ?
Pourquoi la peinture fait-elle des cloques au plafond ?